Le Havre, Patrimoine mondial

Départ d'un paquebot

Une ville moderne en bord de mer

Moderne, monumentale, la ville reconstruite s’étend entre terre et mer, à la pointe de  l’estuaire de la Seine et  s’inscrit dans le paysage maritime et portuaire de l’embouchure de ce fleuve.

Bordée au Nord par un large coteau boisé accueillant des villas, la ville reconstruite a gardé ses bassins intérieurs miroirs de pleine ou basse mer.

Elle vit au rythme de son ballet de ferries qui rejoint l’horizon avec au loin, les silhouettes des cargos et portes-containers qui sillonnent l’estuaire portuaire, ses portiques géants et ses lumières.

« Ce que je veux, c'est faire quelque chose de neuf et de durable. Puisque nous sommes à zéro, il faut en profiter pour partir sur des bases nouvelles qui permettront de faire face à l'avenir de grande ville et de grand port que le Havre a devant lui … 

… Je vois un front de mer qui grouperait tous les monuments de la ville et escorterait les navires jusqu'à leur entrée au port. De hautes tours abriteraient les bureaux des grandes compagnies de navigation, des négociants, des industriels. Elles s'élèveraient bien au-dessus des maisons de la ville, qui ne dépasseraient pas cinq ou six étages. » Auguste Perret

La qualité de ce paysage urbain reconstruit repose sur une alternance harmonieuse de vues panoramiques, étroites, continues ou séquencées.

La composition urbaine aboutit à un jeu de transparences visuelles au travers duquel la ville reconstruite, le site géographique et la ville portuaire tissent des accords. Le maillage de pleins et de vides rassemble dans un même regard, des espaces séparés ou éloignés. Dans l’unité de la ville reconstruite, s’harmonise un enchaînement de vues.

L’œil est surpris, capté, navigue à travers le tissu bâti, le parcours visuel de la ville renouvelle la trame orthogonale.

La ville accorde une grande place au ciel, cadre des baies sur les paysages alentours et le bâti ouvre des vues sur les cours intérieures.

La « skyline du Havre reconstruit » proche et composée de toits terrasses dessine un ciel océanique aux contours cubiques.

Diaporama