Le Havre, Patrimoine mondial

immeubles de l'avenue Foch

L’avenue Foch

Large avenue descendant sur la mer, l’avenue Foch est les « Champs Elysées » de la ville. Bordée de grands parterres de pelouses, avec ses contre-allées, c’est un véritable parc urbain. 

Le long de la promenade, vous découvrirez plusieurs sculptures se prélassant au soleil. L’avenue est passée de 35 à 80 mètres de large pour 700 mètres de long après sa reconstruction dans les années 1950. Aujourd’hui, elle est parcourue par la ligne du tramway. De chaque côté les immeubles sont vastes et lumineux, les entrées larges et modernes.  

50 architectes

Tous de même hauteur et de même ordonnance générale, les immeubles forment un bâti régulier. Les différents architectes - une cinquantaine – ont usé de leur liberté tout en respectant les limites du rythme fixé, la trame de 6,24 mètres en allant de 6,20 pour quelques îlots à 6,40 mètres.

Ouvrez l’œil ! Vous découvrirez de splendides halls d’entrée en bois d’okoumé, et au-dessus des portes d’entrée des immeubles, des bas-reliefs consacrés aux « Gloires » du Havre.

Les bas-reliefs de l’avenue Foch

Ils furent commandés à différents sculpteurs pour orner les dessus d’entrée d’immeubles. Chaque immeuble de l’avenue Foch a ainsi reçu un thème et s’est vu attribué un nom : maison de l’aviation, des écrivains, des sciences, des beaux-arts, de l’industrie. Ces bas-reliefs rendent hommage à des Havrais célèbres : artistes (Raoul Dufy, Othon Friesz...), industriels, poètes (Casimir Delavigne). Ce sont les « Gloires du Havre ». La plupart de ces ornements datent de 1953 et appartiennent aujourd’hui encore à leurs copropriétaires. Ils ont été réalisés en pierre taillée (calcaire blanc, grès rouge, roche noire).

Diaporama

Avenue Foch
Avenue Foch
Bas-relief d'un immeuble de l'avenue Foch